Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se tournent vers les médecines douces, pour soigner leurs maux.

Qu’est-ce que les médecines douces ? À quoi correspondent-elles ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Est-ce qu’elles remplacent la médecine traditionnelle ? Puis-je utiliser l’une de ces pratiques alternatives pour mon propre cas ?

Tout autant de questions, que vous vous posez très certainement, et qui vous ont fait arriver sur cet article.

Pour cela, je vous propose de répondre à l’ensemble de vos interrogations sur les médecines douces et de faire un tour d’horizon des médecines alternatives existantes.

 

Les médecines douces, c’est quoi ?

Beaucoup d’appellations sont utilisées pour parler de médecine douce : médecine alternative, médecine complémentaire, médecine naturelle, médecine holistique, … Toutes ces expressions sont synonymes et évoquent une même idée.

La médecine douce est une approche thérapeutique, différente de la médecine traditionnelle puisqu’elle exclut totalement l’utilisation de tout produit pharmaceutique, et repose uniquement sur des moyens naturels pour guérir ou soulager les différents maux rencontrés par les patients.

Il existe énormément de médecines douces actuellement, je vous propose donc, de faire un petit récapitulatif des pratiques les plus connues :

 

La Digipuncture

La digipuncture est une médecine douce inspirée de la médecine chinoise. Également appelée digitopuncture ou acupression, cette technique permet de soulager les maux quotidiens, grâce à la pression des doigts sur les points d’acupuncture du corps.

 

L’Acupuncture

Malgré l’introduction de petites aiguilles sur le corps, l’acupuncture est bien considérée comme une médecine douce. Issue également de la médecine chinoise, cette pratique permet de stimuler des points stratégiques et promet une guérison plus rapide des maux.

 

L’Ostéopathie

Il s’agit sûrement de l’une des médecines douces les plus connues. L’ostéopathie est une thérapie qui permet de remettre du mouvement au corps. Grâce à une manipulation manuelle d’un praticien, cette technique peut soulager des organes, des tissus ou des articulations douloureuses.

 

La Réflexologie

On entend très souvent parler de réflexologie plantaire, mais il existe également de la réflexologie palmaire, de la réflexologie faciale, … Cette pratique manuelle, permet de stimuler des points réflexes sur une zone précise (visage, pied, main) pour pouvoir soulager l’ensemble du corps.

 

La Sophrologie

La sophrologie ne se pratique pas grâce à la manipulation du corps, mais plutôt grâce à la respiration et la détente. Pour cette médecine, le but est d’entraîner le corps et l’esprit à se développer vers un bien-être général.

 

L’Hypnose

Cette pratique permet grâce à une relaxation profonde ou même un sommeil, de pouvoir accéder à un état modifié de la conscience. En d’autres termes, l’état de conscience est endormi, et permet de traiter les freins, les barrières, les maux, mis en marche pendant un état de conscience.

 

L’Ayurveda

Médecine traditionnelle indienne, cette pratique est reconnue comme la médecine la plus ancienne de l’histoire humaine. Les notions fondamentales sont : l’équilibre entre le corps et l’esprit.

 

 

Médecines douces vs médecine traditionnelle, que choisir ?

Il existe encore beaucoup d’autres médecines douces permettant de soulager les maux quotidiens. Le panel de pratiques est assez large et offre la possibilité de choisir une technique selon son profil, ses besoins et ses traits de personnalité. En effet, il est important de pouvoir choisir une médecine douce qui pourra faire sens pour vous, avec laquelle vous vous sentirez à l’aise et en totale cohérence avec votre personnalité.

Aujourd’hui, il est également important de comprendre que pour certains cas, la médecine douce à elle seule ne suffit pas, et qu’elle peut être complémentaire à la médecine traditionnelle. On a souvent tendance à penser que les deux médecines sont totalement opposées, or, de plus en plus de cabinet médicaux ou d’hôpitaux, font appel à des praticiens de médecines douces pour donner aux patients plus de moyens de guérison.

 

Vous êtes à la recherche d’un praticien en médecine douce ? N’hésitez pas à prendre contact avec moi pour un premier échange sur la digipuncture.

 

Share This